Le Voyage De Chihiro

Au cinéma le mercredi 30 avril 2003

Aventure Animation | 124" | Japon

Chihiro est une fillette de 10 ans capricieuse, blasée, considérant que l'univers entier doit se plier à la moindre de ses volontés. Lorsque ses parents, Akio et Yugo, lui annoncent qu'ils doivent déménager, elle accueille la nouvelle avec une hostilité non dissimulée. Lors du voyage, elle se cramponne au souvenir de ses copines autant qu'à un petit bouquet de fleurs, dernière manifestation tangible de sa vie passée. Eclate alors une dispute entre les parents qui, à un embranchement, ne parviennent pas à s'entendre sur le choix de la direction. Papa décide finalement de prendre à gauche. Arrivé dans un cul-de-sac, la famille se retrouve confrontée à un immense bâtiment rouge au centre duquel, tel une énorme bouche, s'ouvre un tunnel sans fin. Pas rassurée, Chihiro exclut de s'y engager. Mais, bien vite blottie dans les bras de son papa, elle décide finalement de suivre ses géniteurs. De l'autre côté du passage se dresse une ville fantôme. Explorant les bâtiments, Chihiro y découvre toutes sortes de mets succulents encore chauds. Avides, ses parents s'en emparent, bien décidés à rémunérer la personne responsable de ce festin dès qu'elle aura pointé le bout de son nez. Malheureusement, cette nourriture mal acquise les change en porcs. Prise de panique, Chihiro s'enfuit et découvre l'envers de cet étrange décor : un monde peuplé d'anciens dieux et régi par une sorcière, Yubaba, abhorrant les traits d'une harpie méphistophélique. Cette dernière explique à Chihiro les règles en vigueur dans la cité. Les nouveaux arrivants sont transformés en animaux afin d'être tués et mangés. Ceux qui échappent à ce funeste destin sont condamnés à se désintégrer dès lors que leur inutilité est avérée. Commençant à geindre, Chihiro assiste médusée à son lent effacement. Heureusement, pour comprendre le fonctionnement de cet univers, elle trouve un allié en la personne de l'énigmatique Haku… Pour retarder l'échéance fatidique, il lui explique qu'elle doit se rendre utile, travailler. Chihiro renonce alors à ses vœux de paresse, à son humanité, à sa rationalité, à ses souvenirs et même à son nom, dont elle laisse disposer Yubaba (Chihiro est symboliquement rebaptisée Sen, qui est le premier caractère de son patronyme original)….

Réalisateur

Hayao Miyazaki

Scénariste

Hayao Miyazaki

powered by staytuned home news jobs catalogue youtube pro contact